La sexothérapie

Pourquoi la sexothérapie ?

La sexualité est présente tout au long de notre vie.

Il existe une sexualité infantile qui va se transformer et s’imposer à l’adolescence où elle peut marquer le passage à l’âge adulte. Elle est un terrain d’expérimentations et le lieu de nos fantasmes. Au cours de l’âge mûr puis dans la vieillesse, la sexualité continue de nous activer et reste une part importante de notre bien-être en fonction de nos capacités.

Nous pouvons dire qu’il n’y a pas une sexualité mais des sexualités avec différentes orientations et de nombreux comportements.

Notre société contemporaine nous impose d’avoir une sexualité épanouie, performante et active. Elle est un signe de bonne santé physique et psychique.

Pourtant, combien d’entres nous souffrent de ne pas répondre aux pré-requis de notre environnement sociétal : parce que notre culture d’origine ou familiale nous a formaté différemment, parce qu’un dysfonctionnement nous empêche d’avoir la sexualité que nous aimerions avoir, parce que nos expériences passées ont créé des blocages ou des traumatismes…

Si la sexologie traite la problématique fonctionnelle (le médecin, l’urologue, le gynécologue), la sexothérapie est incluse dans une démarche psychothérapeutique dite intégrative (le sexothérapeute ou praticien en psychothérapie intégrative formé à la sexothérapie).

Le symptôme peut ainsi être approché soit d’un point de vue purement physique, soit dans une compréhension de son fonctionnement global incluant l’aspect psychique à la découverte de l’inconscient.

Mieux se connaître, se libérer de comportements inadaptés, s’autoriser à vivre sa sexualité librement, cela est possible et à votre portée.

La problématique sexuelle interroge la relation.
Elle sera volontiers abordée dans le cadre d’une thérapie de couple.

Troubles et symptômes

Chez la femme, le plus souvent :
– Dysfonctionnement orgasmique (impossibilité ou difficulté à atteindre l’orgasme)
– Vaginisme (pénétration impossible)
– Dyspareunie (douleurs lors de la pénétration)

et chez l’homme :
– Impuissance
– Ejaculation prématurée ou retardée
– Anéjaculation (absence d’éjaculation)

Le principal motif de consultation provient d’un trouble du désir (frigité chez la femme, troubles de l’érection chez l’homme). La cause est le plus souvent multifactorielle.

Au-delà de ces symptômes qui sont habituellement bien identifiés par les personnes qui consultent, d’autres problématiques moins “évidentes” peuvent exister :
– des troubles de l’orientation sexuelle
– des blocages dus à un abus sexuel
– la présence de fantasmes dérangeants
– un certain type de comportement sexuel (voyeurisme, fétichisme…)

C’est la sensation de mal-être dans le vécu de sa sexualité ou l’empêchement de la vivre (culpabilité, honte) qui motive à entamer une sexothérapie.

Vous serez accompagné par un thérapeute à votre écoute et qui dispose d’outils efficaces susceptibles de vous aider à découvrir vos propres ressources et à les utiliser, dans l’objectif d’améliorer et changer ce qui peut l’être.

La sexothérapie, c’est visiter son ombre, la traverser, et choisir d’aller vers la lumière.

Votre sexothérapeute

Praticienne en sexothérapie, Lili Ruggieri est votre sexothérapeute.

Je suis formée et certifiée par : Alain Héril, Indigo Formations

Spécialisation en sexothérapie: Indigo Formations.

Hypnose et sexologie: AFNH.

Formation continue en sexothérapie: Indigo Formations.